Un « traitement de faveur » pour les réfugiés Ukrainiens ?

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, de nombreux réfugiés Ukrainiens se rendent dans les pays qui partagent les mêmes frontières que l’Ukraine, mais vont principalement en Pologne. Les populations les aident en les accueillant chez eux, et en faisant des dons de nourritures et de vêtements.

Plus de 36 000 Ukrainiens sont arrivés en France. Plusieurs associations mettent en place des aides (aide au logement, aide à la scolarisation des enfants mineurs, etc).

Certains journalistes pensent qu’il y a un traitement de faveur médiatique pour les réfugiés Ukrainiens. Par exemple, Sarah Nedjar, journaliste reporter chez Radio France, dénonce sur son compte Twitter l’application de la « loi du mort kilométrique » (ou « loi de proximité ») : c’est une pratique journalistique consistant à accorder plus d’importance à un drame qui se déroule « près de chez nous », alors même que des drames similaires, plus graves et/ou qui durent depuis plus longtemps ont lieu dans les pays plus lointains.

Des organisations humanitaires et Cédric Herrou, agriculteur français, connu pour avoir été arrêté en 2016 après avoir aidé une centaine de migrants à la frontière franco-italienne, dénoncent un « deux poids deux mesures » entre l’accueil des Ukrainiens et celui réservés aux Africains.

Au début du conflit, Human Rights Watch a dénoncé un « traitement inégalitaire » vis-à-vis des ressortissants étrangers qui voulaient fuir la guerre, et ont été retardés ou bloqués aux frontières. Si ceux-ci ont témoigné que cela leur était justifié en disant que, de manière générale, on donne la priorité aux femmes et aux enfants, selon la directrice adjointe de l’organisation, Judith Sunderland, il s’agit de « discrimination fondée sur la nationalité ou la race ». Cela aurait aussi concerné la communauté gitane ukrainienne : « Parmi les réfugiés, ils sont les derniers des derniers » (Serhii Cicak, juriste et gitan).

Sarah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s