Lior – Mon année à l’atelier journal

Cette année fut ma troisième année à l’atelier journal, je l’ai intégré à son ouverture en 6ᵉ. Ce que j’ai préféré était l’enregistrement à la radio pour La Battle 2022. Je l’ai préféré aux deux autres, car cette fois-ci nous avons pu aller à Radio-Clype et nous n’avons pas eu de confinement comme les années précédentes. J’ai décidé de continuer l’atelier journal parce que j’aime écrire des articles. Depuis mon entrée à l’atelier, je n’écris plus de la même façon et je n’ai plus les mêmes sujets. Aujourd’hui j’écris plus sur des sujets engagés. J’aimerais continuer l’année prochaine, mais je ne suis pas sûre de pouvoir.

Lior

Kenzo – mon expérience à l’Atelier Journal

Je suis à l’atelier journal depuis septembre 2021. Je suis très satisfait de cet atelier car il y a une bonne ambiance sympathique. Cela nous permet de nous informer sur l’actualité et de la transmettre aux gens, comme de « vrais » journalistes. On peut aussi présenter une passion, un livre, un film qui nous ont plu. On fait découvrir aux gens de nombreuses choses.

Grâce à l’atelier journal, j’ai pu m’informer sur des évènements que je n’aurais peut-être pas suivis si je ne m’étais pas inscrit. Mes articles préférés étaient sur l’actualité géopolitique, dans ce contexte de première moitié de 2022.

Surtout, à l’atelier journal, on peut faire un article sur le sujet qu’on veut (actualité, culture, collège, sport, toutes des rubriques présentes dans le journal du collège, On se dit tout). Cela crée un journal aux sujets variés et équitables, et ça donne un véritable journal web.

Kenzo

Juliette – Annidéal à l’atelier journal

Cette année a été vraiment bien ! Tout d’abord, le fait d’écrire des articles avec des personnes qui s’y connaissent et qui peuvent nous guider et nous accompagner est une super expérience. Et savoir que des gens peuvent lire, avoir un avis, ou même commenter nos articles, donne l’impression que nos informations sont « utiles ». Et puis on découvre un peu la « vie d’un journaliste » : trouver un sujet, en tirer des informations, rédiger et publier !

Mais le meilleur de tout reste : RADIO CLYPE, ça, c’était vraiment la classe ! Il y a déjà eu des articles sur le sujet (ici et ici), mais pour vous résumer : on pioche un thème au hasard sur lequel on doit rédiger un article, puis on le met sur un site en concours avec d’autres articles et celui qui gagne est sélectionné pour être enregistré à Radio Clype.

On est allé enregistrer nos articles dans un vrai studio de radio et le podcast va être diffusé ! Génial, non ?

Bref, c’était une super année et j’ai hâte de vous retrouver l’année prochaine !

Juliette

Emile – mon expérience à l’Atelier journal

Au début de l’année, je me suis inscrit à l’atelier journal et je trouve que c’est une expérience formidable ! Quand j’ai commencé, j’ai trouvé cela difficile, mais il y a Anne et Christie, de l’association Jeunes Pages, qui nous aident.

L’atelier journal, c’est super parce que j’ai appris plein de choses en écrivant et ça m’a aidé à mieux m’exprimer à l’oral comme à l’écrit. Je me suis rendu compte que ce n’était pas si facile que ça, le métier de journaliste, mais à force d’écrire, ça devient de plus en plus facile.

C’est très amusant, car nous pouvons aider nos amis à faire leurs articles. D’ailleurs, un des articles que j’ai aimé écrire est l’article sur Djokovic parce que je l’ai rédigé avec un de mes amis et c’était un bon sujet.

Je conseille vivement l’atelier à tous les élèves qui n’ont jamais tenté cette expérience. En plus, c’est ouvert à tout le monde, de la 6e à la 3e !

Emile

Enregistrement à Radio Clype !

Le collège Jean Moulin a participé à « La Battle 2022« , un événement qui consiste à mettre en compétition plusieurs établissements scolaires (le collège Valmy, le lycée Lamine Gueye, à Dakar et notre collège) sur des défis journalistiques. Chaque participant piochait un thème et devait rédiger un article dessus.

Lundi, nous sommes allés au studio de radio Clype pour enregistrer les articles gagnants, choisis par un jury pro et les internautes. Nous nous sommes donc retrouvés, nous et l’équipe du collège Valmy,

Voici un témoignage des participants du club journal du collège Jean- Moulin :

« Les premières secondes, ça m’a fait bizarre avec le casque d’entendre tous les bruits, toutes les voix beaucoup plus forts ! C’est différent de d’habitude, mais j’ai beaucoup aimé », dit Lior. « C’était perturbant », rajoute Théodore. « Moi j’ai bien aimé malgré le stress  » dit Justine. « Moi je n’ai pas aimé entendre ma voix dans le casque en même temps que je parlais, mais l’expérience dans un studio de radio était vraiment géniale ! » affirme Juliette. « C’est la première fois que j’allais dans un studio de radio et j’ai trouvé ça super ! » s’exclame Balthazar.

Un conducteur avait été préparé pour nous (texte écrit adapté au format radio qui nous indique ce qu’on doit dire et quand) et on devait le lire dans le micro. Il y a aussi des petits débats comme : êtes-vous plutôt pour ou contre le droit de vote à 16 ans ?

On a eu la chance de pouvoir voir la régie et de comprendre comment tout cela fonctionnait !

Nous avons tous beaucoup aimé ce moment. C’était pour nous la première fois que nous enregistrions dans un studio de radio et c’était une très bonne expérience. Nous avons hâte d’écouter l’émission et vous pourrez l’écouter sur le site de radio Clype. Nous ferons sûrement un petit article avec l’audio.

Juliette et Lior

RETOUR EN IMAGES

Nos expériences à On se Dit tout

Il y a maintenant un an que je participe à la rédaction de « ON SE DIT TOUT »

Ce que je préfère à l’atelier-journal, c’est le fait de pouvoir tenir les gens informés en le restant moi même : c’est une occasion pour moi d’être au courant de l’actualité (pour ma part, je préfère les faits divers car les grands débats politiques ne m’intéressent pas tellement).

C’était une expérience très enrichissante et en plus, je me suis fait de nombreux amis car au journal, même si les articles sont souvent écrits individuellement, c’est du travail d’équipe ! Le CDI est un endroit de convivialité et d’entraide, l’atelier-journal est génial, j’espère que vous y viendrez pour l’année 2021/2022 !

Louis

On se dit tout

Cette année a été très mouvementée, pourtant c’est une des meilleures que j’ai vécues en classe de 6eC et à l’atelier journal. Bien que je ne sois pas venue beaucoup de fois, cet atelier me tenait vraiment à cœur et c’est pour cette raison que je me réinscrirai l’année prochaine pour continuer cette chouette expérience.

Entre les rencontres avec Marion Gillot la rédactrice en chef du Monde des ados, et l’émulsion avec les camarades de la rédaction, on s’est bien amusé avec tous les membres de l’atelier. Je trouve d’ailleurs que l’on a bien avancé niveau articles durant cette année 2020/2021 parce qu’on en a publié plus de 160 au total entre octobre quand l’atelier a repris et aujourd’hui, notre dernier atelier de l’année. Cela, par moment, faisait presque une publication quotidienne : pas mal non ?

Malgré le protocole sanitaire, on a réussi à s’arranger pour pouvoir profiter pleinement de cette année en faisant des groupes par niveau pour pouvoir quand même nous réunir. Et c’est avec une grande tristesse que nous vous laissons pour cette année 2021 que ce soit nous les 6e ou même les 5e, et les 4e (puisqu’il y avait trois groupes cette année). Nous vous souhaitons de bonnes vacances et une super rentrée !

Flora

Un après-midi à l’Hôtel de ville !

Rien de tel qu’une bonne douche après une journée aussi longue que celle-ci ! Oui vous avez bien lu j’ai passé un après-midi à l’Hôtel de ville ! J’y suis allé avec Mme Josserand et également Timothée, rédacteur à ON SE DIT TOUT.

Super ! Mais en quel honneur ?

Reprenons tout depuis le début ! Notre journal s’est inscrit au Concours Kaléïdo’scoop. Cette compétition comporte un jury votant pour le meilleur des journaux dans différents groupes :

  1. Catégorie Collège
  2. Catégorie Lycée
  3. Catégorie Étudiants
  4. Catégorie Hors scolaire

Ces 4 groupes eux-mêmes divisées par catégories :

  1. Journal Papier
  2. Journal Web
  3. Journal Web TV (chaîne YouTube par exemple)
  4. Journal Radio

Attention ! Chaque catégorie n’était pas forcément représentée dans chaque groupe.

Les prix étaient dans mon souvenir : Coup de pouce, Encouragements du jury, Lauréats (les meilleurs pour ceux qui ne savent pas ce que ça veut dire) et Coup de Cœur.

Vous aurez donc compris que si nous étions chez Mme Hidalgo c’est parce que : nous avons gagné un prix !!! Mais jusque là il nous était encore inconnu…

J’ai donc été choisie pour aller le recevoir avec Timothée, qui « remplaçait » Gaspard qui n’avait pas pu venir, car nous faisions partie des reporters ayant écrit le plus d’articles.

Et alors ? Comment c’était ?

Tout simplement épuisant !

Après les cours du matin nous avons retrouvé Mme Josserand devant le CDI (mon sac comportant un gros classeur et deux cahiers…) puis nous sommes allés prendre la ligne 4 en partant d’Alésia jusqu’à… Châtelet ! Nous avons donc fait 12 stations de métro (+1 prenant la ligne 1 : Châtelet-Hôtel de Ville).

Nous nous sommes ensuite retrouvés devant l’Hôtel de ville sur la place en face. Le corps non pas desséché mais en sueur, le ventre vide mais nos fidèles gourdes avec nous, nous avons attendus sous une chaleur de bête ne serait-ce qu’un signe qui nous indiquerait que nous pourrions rentrer dans le monument déguster un buffet des plus somptueux ! Hélas… Ce n’étais pas vraiment ce qui allait se passer. Le repas de midi ne fut pas composé de petits fours mais de sandwichs !!! N’allez pas me faire croire que la Maire mange des sandwichs à midi !

Mais bon, je ne suis pas du genre à faire la difficile avec la nourriture et mon estomac commençait à crier famine alors j’en ai pris un au thon (Timothée au poulet et Mme Josserand un végétarien) accompagné d’un brownie au noix de pécan 😋 !

Nous avons fini de manger aux alentours de 13h15 puis nous sommes allés attendre devant la porte d’entrée (je vous épargne l’attente en plein cagnard avec des gens rédigeant pour des… canards, ainsi que l’entrée, les tests comme à l’aéroport ou au musée…)

Nous nous sommes ensuite retrouvés dans un grand escalier (ça en faisait des marches) recouvert d’une sorte de tapisserie. Nous sommes arrivés dans une salle où nous avons été photographiés et nous avons eu un badge, un stylo, un carnet, une étiquette et des affiches Jet d’Encre (une association nationale donnant des conseils aux jeunes journalistes). Un grand (mais vraiment grand grand grand !) tableau représentant la saison d’hiver avait été peint sur un mur de la pièce.

Après nous sommes arrivés dans une autre salle remplie de chaises (toujours pas climatisée – nous étions des dizaines imaginez un peu la chaleur corporelle se dégageant dans la la salle !). Vers 14h30 la remise des prix a commencé ! Enfin une dame du nom d’Hélène Bidard, ajointe à la mairie de Paris, a pris la parole pour un discours. Au moins il était simple et encourageant. Elle a cité plusieurs villes de France (quand je dis national c’est pas une blague) dont Paris et notre collège a été indiqué.

Et les prix, ça arrive ?

Oui on y est ! On a commencé par la catégorie Collège, j’ai retenu ma respiration comme Timothée, tous deux stressés à l’idée d’être les premiers à recevoir le prix… Expiration ! On commençait par le journal en papier. C’est là que nous avons vu LE micro pour les journalistes qui devaient donc parler ! Mais Mme Josserand s’est volontairement dévouée pour expliquer l’atelier journal (c’est faux avec Timothée on l’y a un peu obligée…) c’est alors qu’est arrivé le tour des journaux Web !

Le premier journal a reçu un coup de cœur du jury et là nous fûmes appelés… Et notre prix était…

LES LAURÉATS DU JOURNAL WEB CATÉGORIE COLLÈGE !!!!!!!!!!!!!!🤩 C’est le moment d’effectuer une petite danse de la joie, je conseille la traditionnelle Macarena ou le bon vieux floss bien qu’il soit un peu passé de mode !

Bon, il ne fallait pas en douter puisque nous étions les meilleurs, nous sommes les meilleurs et nous serons les meilleurs (en toute modestie bien sûr…)

Et ensuite ? Vous êtes partis ?

Nous aurions bien aimés mais nous sommes encore restés regarder les prix jusqu’à 15h30 environ. Je dois tout de même reconnaître que c’était assez intéressant en particulier dans la Catégorie Hors Scolaire Web TV. J’ai beaucoup aimé les remerciements du créateur de la chaîne YouTube Vin’Cen Quête qui nous a rapidement fait une petite pub pour sa prochaine vidéo qui sort vendredi ! J’ai aussi été impressionnée par la chaîne YouTube Marco Investigation géré par un garçon pas plus âgé que nous les 5èmes ! Il était inspiré par Cash Investigation et s’est finalement lancé tout seul. Il a ensuite été rejoint par deux filles (je ne me souviens plus des prénoms) et a été surpris de voir qu’il avait reçu un prix.

Mourant littéralement sous la chaleur assommante qui régnait nous nous sommes éclipsés en douce et avons refait le chemin en sens inverse, c’est ainsi que s’achève notre longue journée !

Justine

PETIT RETOUR EN IMAGES

Radio Battle

Vous vous souvenez, nous vous avions présenté la Battle d’écriture qui nous avait opposé l’équipe de rédaction de On se dit tout, à l’équipe de rédaction de Veni, Vidi, Valmy, le journal des élèves du collège Valmy.

Et voilà l’aboutissement de cette Battle : une émission de radio que nous avons réalisée tous ensemble et qui a été enregistrée à Radio Clype.

Pour l’écouter, c’est par ICI !

La rédaction

Rencontre avec Ghislaine, co-fondatrice du magazine « Closer »

Petit cours sur la presse people par Ghislaine, ex-journaliste au magazine Closer

Mardi dernier, nous avons reçu la visite de Ghislaine, qui travaillait dans un magazine « people », Closer. Ce genre de magazine se consacre à raconter la vie privée des célébrités, surtout, mais aussi des histoires « extraordinaires » de la vie de familles normales, quitte à prendre des photos sans l’accord des personnes concernées. Ghislaine a participé au lancement de ce magazine en 2005, qui est une adaptation d’un magazine anglais du même nom.

Closer est constitué de quatre rubriques : l’actu des stars, la mode, la télé, et une nouvelle rubrique, la « real life ». Ghislaine nous a expliqué les différents postes au sein du journal (reporter, maquettiste, secrétaire de rédaction…). Elle était elle-même rédactrice en chef adjointe. Elle nous a beaucoup parlé des photos publiées dans ce genre de presse, qui sont principalement prises à l’insu des célébrités, par des paparazzis. Le budget de la rédaction comprend donc le prix des procès intentées par les célébrités qui se plaignent d’atteinte à la vie privée. Mais cela ne dérange pas ce genre de magazines, qui publient chaque semaine des articles similaires.

Personnellement, je trouve ça assez honteux d’autant que les images sont assez… gênantes la plupart du temps, et que publier des images sans l’accord de la personne photographiée est interdit en France (contrairement aux Etats-Unis ou en Angleterre).

Après, c’est mon avis, faîtes-vous le vôtre, mais en tout cas, c’est ce que nous avons fait la dernière fois à l’atelier-journal, avec toujours la même bonne ambiance agréable d’On se dit tout. Voilà, je vous ai tout dit, donc à plus tard, pour se dire tout…

Balthazar