L’appel de la forêt (3)

Voilà, ce sont nos derniers textes écrits en atelier Poésie/Science avec l’auteur Laurent Contamin. Mais tout n’est pas encore fini : nous en enregistrerons bientôt une sélection qui sera diffusée sur Radio Clype, et avec le comédien Geoffroy Guerrier , nous préparons un film qui sera tourné en juin. A bientôt !


Le vent souffle dans les feuilles.

Lentement la brume se dissipe, laisse place au soleil matinal.

Petit museau pointe au dehors du terrier. CRAC! La patte du renard casse la branche. Crac… Cette fois c’est une souris…

Plus un geste.

Plus un bruit.

Plus un souffle… Le renard fléchit… Sort les dents… Et bondit ! Cri perçant!

Souris dans la gueule il rentre.

Le bout de sa queue rousse disparaît dans le terrier.

La forêt reprend son calme, comme s’il ne s’était rien passé.

Battement d’ailes. L’oiseau s’envole. Haut. Plus haut. Plus loin. Un point noir dans le ciel bleu. Un point qui revient, qui repart. Qui n’a pas de départ pas d’arrivé.

Il va où bon lui semble, il va où il veut aller, rien ne peut l’empêcher, car c’est un oiseau: le signe de la liberté.

Juliette A


Les feuilles jaunes, rouges, marron s’enchaînent dans leur ronde monotone.

C’est l’automne.

Un animal passe, une belette, les yeux vifs et scintillants, elle part dans le froid en courant.

TCHOC ! Un bogue heurte le sol et s’ouvre, laissant apparaître un marron, sphérique, lisse sous le doigt.

Une brise fraîche emporte le tas de feuilles mortes.

Cachant le petit mais puissant rayon de soleil, elles revivent une seconde fois.

Justine


Les arbres en fleurs. Des fleurs roses et blanches, les abeilles butinent déjà après le long hiver.

Un parfum enivrant, introuvable en magasin, le parfum de la vie.

Deux pigeons roucoulent, dissimulés derrière les feuilles vertes.

Et bientôt, les fleurs seront des fruits.

Les oiseaux chantonnent, sifflent tranquillement.

Ils montent vers le ciel dégagé et essayent d’atteindre la grande étoile d’or de la journée.

Justine

Rencontre avec la rédactrice en chef du journal Le Monde des Ados

Le 23 mars dernier, à l’occasion de la semaine de la presse, nous avons rencontré à l’atelier journal, la rédactrice en chef du journal Le Monde des Ados, Marion Gillot. Nous lui avons posé quelques questions.

Qu’est ce qu’être rédactrice en chef ?

Marion Gillot

Marion Gillot : Etre rédactrice en chef, c’est faire en sorte que le journal sorte, tous les 15 jours puisque nous sommes un bimensuel. C’est coordonner le journal. Je suis un peu comme « la principale » du journal.

Dans l’équipe du Monde des ados, il y a aussi la rédactrice adjointe. C’est un peu la principale adjointe.

La secrétaire de rédaction s’occupe de récupérer les textes, de les relire et de les classer par matière pour les placer dans un début de maquette. C’est un peu la professeur de français du magazine.

Il y a encore trois chefs de rubrique qui s’occupe des pages Actu, Perso, Collège et Culture, une maquettiste (c’est un peu la professeur de dessin !), et une iconographe qui est responsable des photos.

Enfin, nous avons des collaborateurs extérieurs qui sont des pigistes. Un pigiste, c’est un journaliste qui travaille et est payé à l’article.

Nos dessinateurs de presse ne sont pas non plus salariés au Monde des ados. Il y a Na, Bob, Johanna, Fleur de
Mammouth etc… Certains comme Na ou Fleur de Mammouth nous font de magnifiques dessins à chaque numéro. Il ne sont pas salariés mais travaillent avec nous depuis plus de 10 ans.

Quelles sont les difficultés du métier ?

Ça peut être dur de trouver du travail. Mais sinon, au Monde des ados, nous avons toujours sorti des journaux et nous trouvons toujours des idées d’articles.

La couverture du dernier numéro

Qu’est-ce que les ados aiment le plus comme rubriques dans Le Monde des ados ?
La double page « Courrier des lecteurs » a beaucoup de succès. Ce sont les ados qui proposent des sujets. On nous réclame aussi beaucoup de posters. Et puis, on a des lecteurs et des lectrices qui sont des reporters. Chaque quinzaine, notre journaliste Juliette téléphone à un reporter. On a aussi un retour de vos impressions de lecteurs.

Voilà le compte rendu de cette rencontre avec Marion Gillot, rédactrice en chef du Monde Des Ados. Un grand merci à elle d’être venue nous rencontrer !

Arthur et Gaspard

L’appel de la forêt (2)

ils s’enracinent dans la nuit

remplie du vertige de la vie

quand se perdent les ombres.

j’entends le cri d’un oiseau

venu du ciel pour se poser

là où les arbres s’emmêlent.

ils nous écoutent

j’en suis sûre,

quand vient l’aurore,

et le vent.

une espèce menacée.

Juliette H.


L’obscurité de la nuit se dissipe

Laissant place aux rayons du soleil brillant sur la neige

Des traces de pattes sont déjà marquées sur cette couche glaciale

Il est venu

Il est venu pendant que je dormais

Bercé par le bruit de l’eau de la cascade qui s’échoue sur les roches

Allongé sur le sol, j’admire l’immensité des arbres qui m’entourent

Un écureuil passe par-ci, un autre par-là

Je ne bouge toujours pas

La forêt n’a pas besoin de moi

Elle continue à vivre, comme si elle m’ignorait

Je sens l’odeur de l’écorce mouillée

J’entends l’arbre creux me dire de repartir

Je ferme les yeux.

Gabriel


Six heures pile

La neige tient au sol

Le crépuscule s’installe lentement et envahit la forêt de son noir inquiétant.

Sur un arbre imposant

Trois lettres de cinquante ans :

MMM

Elles portent à elles seules, de leur tracé irrégulier,

L’histoire d’un grand amour

D’un amour interdit

Dangereux

Et pourtant présent

Depuis cinquante ans

Et pour l’éternité

Trois simples lettres :

MMM

L-A


Retrouvez-nous tous les samedis pour lire nos textes écrits avec Laurent Contamin en atelier Poésie / Science

Tournoi des 6 nations, fin de la 3e journée !

Voici le match reporté nombre de fois (donc 3è journée du Tournoi), joué vendredi 26 au Stade de France : France Ecosse.

Voici les détails de ce match si attendu.

France vs Ecosse

Un match incroyable plein de rebondissements avec l’essai de Van der Meer qui permis aux Ecossais de gagner ce match qui aurait pu placer les Français sur la première place du podium (il fallait gagner le match avec 21 points d’avance).

Les points français : 9e minute, pénalité de Romain Ntamack entre les deux poteaux, 28e minute, pénalité de Ntamack, 36e minute, essai de Brice Dulin transformé par Ntamack, 46e minute, essai de Damian Penaud non transformé, 66e minute, essai de Swan Rebbadj non transformé, 73e minute, carton jaune pour Baptiste Serin qui sort 10 minutes et ne rentrera plus sur le terrain.

Les points écossais : 15e minute, essai de Duhan Van der Meer transformé par Finn Russell, 19e minute, pénalité de Russell entre les deux barres, 41e minute, carton jaune pour Stuart Hogg, 53e minute, pénalité de Russell, 61e minute, essai de Dave Cherry transformé par Russell, 71e minute, carton rouge pour Russell, 80+5 minute, essai de Van der Merwe transformé par Hastings.

Les hommes de Fabien Galthié après l’essai de Dave Cherry.

Voilà pour ce match mouvementé qui clôtura le Tournois des six nations. Nous attendons avec impatience le suivant.

Arthur

Une menace inconnue

Bateaux sur l’Oise, Charles Daubigny (1865)

Ce 28 mars, on annonçait qu’un tableau de la galerie du Louvre, Bateaux sur l’Oise de Charles Daubigny (1865), n’était pas l’original. Un connaisseur (Jean Merlan) avait remarqué qu’un « arbre lui semblait anormalement grand ». Le tableau en question a donc été analysé dans un laboratoire, et une aberrante nouvelle a été annoncée : la toile est en réalité une copie !

Peut-être a-t-elle été remplacée il y a longtemps ! Le tableau s’est révélé factice il y a peu, mais sait-on quand il a été remplacé ?

Le Louvre est très bien gardé et la police ignore comment le voleur a pu s’infiltrer dans la pièce. S’il s’agit d’un vol récent, le Louvre étant en ce moment fermé, ce ne peut pas être l’œuvre d’un visiteur qui a volé le tableau. Peut-être est-ce celle d’un des gardiens – gardiens qui peuvent désactiver le système d’alarme relativement facilement. D’autant plus que certains prétendent un relâchement de la leur surveillance par temps de Covid.

Tout espoir d’autre piste avait disparu pour la police quand, aux dernières nouvelles, un scientifique a avoué avoir fabriqué un système de « chaussures à réaction » sur demande pour quelqu’un qui « souhaite rester anonyme » et qui disait pouvoir rapidement gagner de l’argent grâce à ce dispositif ultra-sophistiqué. Selon un autre témoignage, on aurait vu un point de lumière miroiter au dessus du Louvre dans la nuit du 15 au 16. Le voleur aurait-il pu passer par les airs ? La police reste sceptique et ne sait pas quoi penser de ces témoignages incroyables. L’enquête est en cours, sans aboutissement pour le moment, mais peut-être aurons nous la réponse d’un jour à l’autre.

Balthazar

Tournoi des six Nations, 5e journée : la suite

Après notre article sur la rencontre France / Pays de Galles, voilà la suite de notre compte-rendu de cette 5è journée du tournoi. Le reste des matchs était sans enjeu. C’était juste pour être en haut du classement. Si la France perd face a l’Écosse vendredi soir, l’Irlande seras deuxième.

Irlande vs Angleterre

Le bel essai de Keath Earls

Les Irlandais ont dominé en première mi-temps et les vingt première minutes jusqu’à ce qu’un carton rouge pour les Irlandais vienne un peu changer la fin de match. Mais les Irlandais confirme leur troisième victoire dans le tournoi. Ils ont aussi pu compter sur un Jonathan Sexton exeptionnel. Le score final était de 32-18 pour les Irlandais.

Voici les points côté irlandais : 18e minute, pénalité entre les deux barres de Jonathan Sexton, 22e minute, essai de Keath Earls transformé par Sexton, 30e minute, pénalité de Sexton, 37e minute, essai de Conan transformé par Sexton, 51e, 61e, 69e, 73e minutes, pénalités de Jonathan Sexton.

Et les points anglais : 9e minute, pénalité de Owen Farrell, 27e minute, nouvelle pénalité de Farrell, 64e minute, essai de Ben Youngs mais non transformé par Farrell, 79e minute, essai de Johnny May transformé par Elliot Daly.

Écosse vs Italie

Victoire de l’Ecosse sur l’Italie

Dans ce match, les Italiens se sont encore fait laminer. L’Écosse a été très productive en attaque et son capitaine, Stuart Hogg, a fait un super match. Le score final était de 52-10 pour l’Ecosse.

Voila les points écossais : 10e minute, essai de David Cherry mais transformation ratée de Stuart Hogg, 13e minute, essai de Duhan Van der Merwe transformé par Hogg, 21e minute, essai de Darcy Graham non transformé par Hogg, 28e minute, essai de Huw Jones transformé par Hogg, 44e minute, deuxième essai de David Cherry transformé par Hogg, 53e minute, essai de Scott Steele transformé par Hogg, 65e minute, essai de Sam Johnson transformé par Hogg, 71e minute, deuxième essai de Duhan Van der Merwe transformé par Hogg.

Et les points Italiens : 7e minute, essai de Luca Bigi transformé par Paolo Garbisi, pénalité de Garbisi entre les deux poteau, 20e minute, carton jaune pour Federico Mori, 52e minute, carton jaune pour Sebastian Negri, 61e minute, carton jaune pour Monty Ioane.

Voilà pour la fin de cette 5e journée du tournois des 6 Nations.

Arthur et Gaspard

Top Chef, pourquoi cette émission TV nous captive tant ?

De gauche à droite, les chefs: Paul Pairet, Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Michel Sarran

C’est une question à laquelle je suis sûre que vous n’avez pas pensé. Car je suis (à peu près) sûre que vous regardez Top Chef sans refaire les recettes que les cuisiniers font. Trop difficile ! Alors ? Depuis plusieurs années Top Chef est devenue l’émission d’M6 préférée des français. Certain disent que c’est, je cite : « Au top du top! » (je suis d’accord). Mais pourquoi cela plait-il autant ?

Peut-être parce que c’est drôle, surtout lorsque les chefs se chamaillent… Peut-être aussi que les français sont gourmands et adorent découvrir de nouveaux plats. D’ailleurs, il n’est pas rare d’avoir l’eau à la bouche tout au long de l’émission.

Moi, ce qui me plait dans Top Chef, c’est le suspense : est-ce que les préparations, les cuissons, les dressages etc, vont se passer comme prévu et qui va être éliminer, les jeux de mots de Paul Peret et, bien sûr, les querelles des chefs entre eux.

Mais je vous pose la question à vous, si vous connaissez cette émission, qu’est-ce qui vous donne envie de la regarder ? Au bout de 12 saisons, qu’est-ce qui vous passionne encore tant ? (Répondez-moi en commentaire !!)

Clémence

Tournoi des six nations, 5è journée : un match de folie

France vs Pays de galles

Brice Dulin inscrit l’essai décisif face au pays de Galles. REUTERS – GONZALO FUENTES (Le nombre d’essais refusés pendant ce match a été énorme : 7 essais refusés)

Ce match était un match complètement dingue, un match de légende ! Les Gallois n’avaient qu’à gagner ce match et ils remportaient le tournoi. Ils étaient donc survoltés, agressifs en défense et redoutables en attaque. La France aussi est redoutable en attaque mais pas agressive en défense.

Les Gallois menaient de dix points jusque dans les cinq dernières minutes où les Français décrochaient la victoire en marquant deux essais et en plus, le point de bonus offensif (1 point en plus de la victoire lorsque l’on marque 4 essais, donc 5 points). Le score final était de 32 – 30. Les Gallois n’ont qu’à espérer que nous ne gagnions pas face aux Ecossais avec 20 points d’avance. Terrible pour les Gallois et inespéré pour les Français. INCROYABLE !!!!!

Voici les points côtés français : 5è minute, essai de Romain Taofifenua transformé par Mathieu Jalibert et, à noter que c’est la première fois que les Gallois encaissent des points dans les dix premières minutes, 14è minute, essai d’Antoine Dupont transformé par Mathieu Jalibert, 34è minute, essai de Romain Ntamack, 54è minute pénalité de Romain Ntamack, 77è minute essai de Charles Olivon qui relance tout, transformé par Ntamack. Et puis le coup du sort, l’équipe de France écarte sur l’aile et Brice Dulin vient marquer l’essai de la victoire à la 82è minute (mais non transformé par Ntamack).

Et les points côté Gallois : 12è minute, essai de Dan Biggar qui le transforme lui même, 19è minute, essai de Josh Navidi transformé par Biggar, 25è minute pénalité de Dan Biggar, 47è minute, pénalité de Biggar, 50è minute, essai de Josh Adams transformé par Biggar, 59è minute, pénalité de Biggar.

Impossible n’est pas Français !

Gaspard