La contraception masculine : la (pas si) nouvelle alternative

La contraception est une charge mentale qui pèse habituellement sur les femmes : 74% d’entre elles sont informées sur les options qui s’offrent à elles, tandis que seulement 44% des hommes sont renseignés. Néanmoins, de nombreuses contraceptions masculines existent depuis plusieurs années : le classique préservatif qui protège aussi des MST/IST, le slip chauffant et la pilule masculine qui réduisent la production de spermatozoïdes, ou encore la vasectomie réversible ou définitive qui est une méthode de stérilisation.

Récemment, le quotidien 20 minutes a publié une enquête sur la motivation des hommes, entre 18 et 30 ans, à prendre en charge la responsabilité de la contraception. Cette enquête révèle que 8 hommes sur 10 seraient prêts à envisager d’avoir recours à une contraception à la place de leur partenaire malgré les effets secondaires de certaines d’entre elles.

Si la France a été en retard sur la généralisation de la contraception masculine, le docteur Vincent Hupertan a observé l’augmentation des demandes de vasectomie entre 2017 et 2018.

Anonyme

Source : « La contraception, ça peut aussi faire mâle », 20 minutes, 18 octobre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s