Qu’est devenue la tenniswoman Peng Shuai ?

Peng Shuai aux Internationaux de Strasbourg, 20 mai 2014 / photo Wikipédia

Peng Shuai, joueuse de tennis chinoise âgée de 35 ans, a fait une grave accusation sur le réseau social chinois Weibo : elle dit avoir été violée par Zhang Gaoli — environ 40 ans de plus qu’elle ! —, ancien-vice premier ministre de Chine ayant été un homme très puissant de 2003 à 2018.

Le message a été censuré rapidement, mais des captures d’écran ont défilé dans tout le monde entier. Ensuite, le compte de la sportive toujours actif ne s’affichait pas lorsqu’on cherchait son nom sur le réseau social. Idem pour l’ancien Premier ministre qui n’a pas réagi publiquement.

L’accusation parlait aussi de son histoire avec Zhang Gaoli. Après un match de tennis, il l’aurait retrouvée dans sa chambre et l’aurait forcée à avoir une relation sexuelle, 7 ans après avoir eu une relation du même genre avec lui. Résistante, elle finit par céder, terrorisée. Elle raconte que la femme de l’ancien dirigeant était au courant et faisait le gué devant la porte. Elle serait ensuite devenue la maitresse jusqu’à une dispute en début novembre…

Bien sûr, les comptes n’ont pas été seulement bloqués. La Chine, pays dirigé par un soi-disant président (dictateur oui !) du nom de Xi Jinping, n’allait pas laissait un homme important de leur « monarchie » en difficulté…

Figurez-vous, chers lecteurs, que la joueuse ne donne plus de signes de vie. Serait-elle seulement encore vivante ?

Portée disparue, le monde entier s’inquiète pour cette femme plus que courageuse.

Le gouvernement chinois

Le gouvernement chinois est une dictature. C’est vrai que, lorsqu’on entend le mot dictateur on penserait plus à Poutine, mais tel le dirigeant de la Russie, Xi Jinping n’autorise que seulement les membres de son parti à se présenter aux élections. Les citoyens chinois sont coupés du monde entier, la majorité des réseaux sociaux populaires à l’internationale leur est interdit, tout comme la liberté d’expression comme on vient de le constater…

Anonyme (je n’ai pas envie de disparaître moi aussi !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s