Le Sommet des Dieux

Le Sommet des Dieux, première de couverture

J’aimerais vous parler d’un manga que j’adore, et que vous ne connaissez sûrement pas, car l’auteur n’est pas tant lu par le jeune public, à la différence d’autres auteurs, comme ceux de Naruto, One Piece, Full Metal Alchimists, Fairy Tail, etc. Ce mangaka (on appelle comme cela l’auteur de manga) dont je voudrais vous parler est Jirô Taniguchi. C’est l’auteur notamment de Quartier Lointain (disponible au CDI), ou Au temps de Botchan. Il a gagné de nombreux prix et est assez reconnu en France. La ligne claire a inspiré son dessin, qui est finalement assez européen, si on le compare aux dessins d’autres mangakas. Malgré ses mangas qui sont plutôt des « seinen », c’est-à-dire des mangas pour jeune homme, mais principalement pour un public plus âgé que les ados, et des « gekia », c’est-à-dire des mangas « dramatique », il fait aussi des mangas accessibles à notre public, comme par exemple Le Sommet des Dieux. C’est ce manga que je veux vous recommander.

Habu Jôji

On suit l’histoire d’un photographe de montagne, Fukamachi, qui tombe sur un alpiniste hors pair, Habu Jôji. Son destin se croise avec celui de Georges Mallory, célèbre alpiniste disparu sur l’Everest.

Je classe largement ce manga dans mon top 3 de mes mangas préférés, si ce n’est pas mon manga préféré, car j’adore son dessin, et l’histoire est très attirante, avec du suspense, de l’émotion et une action sans arrêt.

Balthazar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s