Rendez-moi ma moutarde avant qu’elle ne me monte au nez !

Non je ne rigole pas, cet article va bel et bien parler de moutarde ! Vous l’avez sûrement remarqué, il y une véritable pénurie de moutarde dans les magasins.

En effet, les récoltes ont été mauvaises à cause de la guerre en Ukraine mais pas seulement… Cette baisse de production avait été évoquée dès fin 2021 car l’autre cause des mauvaises récoltes est le dérèglement climatique.

Par exemple, à l’été 2021, l’Amérique du Nord, où se trouve le Canada, gros producteur de moutarde, avait connu de fortes sécheresses qui ont eu un impact important sur la production de grains de moutarde. Une partie des espaces à cultiver ont été détruits définitivement. Résultat : la production au Canada a chuté de 28% depuis 2021 et le prix devrait doubler par rapport à celui de 2020-2021 «Par conséquent, le prix moyen devrait doubler par rapport à 2020-2021, et s’élever au niveau record de 1 700 dollars US Ia tonne ».

Mais il n’y a pas que le Canada qui fut touché par la pollution : « Les mauvaises récoltes sont dues aux aléas climatiques au Canada, mais aussi en France, où sont cultivées une partie des graines que nous utilisons pour confectionner la moutarde de Dijon ». Pour améliorer la situation, les insecticides ont été interdits. Enfin une bonne nouvelle (mais est-elle respectée ?) !

La guerre comme je l’ai déjà dit a aussi eu un impact important sur les exportations car la Russie et l’Ukraine sont les troisièmes plus importants exportateurs.

Je vais maintenant transformer cet article en un billet d’humeur car je ne vais cesser de m’apitoyer sur mon sort. Avez-vous déjà goûté une moutarde avec un petit goût de cornichon (d’après mes papilles) ? Si oui, vous savez sans doute que cette moutarde est une des meilleures et pourtant, quand j’ai voulu en acheter, il n’y en avait plus une seule dans les rayons : problème de production !

J’exagère un peu mais il faut reconnaitre, qu’après l’huile de tournesol, l’absence de moutarde nous montre enfin les impacts directs du réchauffement climatique sur notre alimentation ! Les gens qui n’aiment pas la moutarde ne doivent donc pas se ficher de cette pénurie mais, au contraire, et c’est aussi le cas pour les fans de ce condiment, s’en inquiéter.

Sauvons notre planète ! Agissons ! Non mais franchement, nous devrions tous être traumatisés ! Par notre faute, nos descendants ne pourront pas vivre ! Votre arrière-arrière-arrière-arrière… petit-fils ne pourra probablement pas voir la lumière du soleil ! Et nous sommes les derniers terriens à pouvoir sauver le monde et épargner notre descendance d’une mort atroce. Plus que trois ans pour agir ! J’ai la moutarde qui me monte au nez quand je vois notre inactivité !!! Au secours ! On étouffe ! L’air que nous respirons n’est même pas pur !

Alerte au dérèglement climatique !

Captures d’écran : Pinterest / Youtube/ Twitter

Justine

Ça me dépasse !

Attendez ! Comment ?

Deux ans que ça dure ! Deux ans et quatorze jours (nous sommes le 30 novembre) qu’on le supporte ? De quoi je parle ? De la Covid-19 bien sûr !

Deux ans qu’on porte le masque.

Deux ans qu’on se lave les mains non-stop.

Deux ans à ne plus connaître le vrai visage des gens.

Deux ans que des personnes meurent.

Et je ne parle même pas du confinement qui m’a gâché toute ma 6e ! Les cours en ligne, l’assiduité, être scotchée à des écrans des heures et des heures, les anniversaires gâchés, les vacances annulées (ce que j’en ai raté des beaux voyages…), la solitude et j’en passe… C’est vrai, quoi ! Des gens se sont battus pour un rouleau de papier toilette. Tout ça nous a rendus fous.

Tous ces mois à porter un masque comme si de rien n’était. Mais rien ne sera plus jamais comme avant. Tous ces gens perdus. Toutes ces années perdues… À douze ans, j’ai perdu le quart de ma vie (ça va continuer jusqu’en 2022, à coup sûr !). L’industrie qui chute, le chômage partiel… Il faut tous reconnaître que l’État a fait un gros effort.

Et puis là le vaccin ! Miracle ! Mais bien sûr, il a fallu que les gens en remettent une couche en disant qu’il n’y aurait pas assez de doses. Finalement, je suis vaccinée (et fière de l’être).

Quoi ? Quoi encore ?

Ah oui, c’est vrai *soupir*, j’avais oublié. Les anti-vaccins ! Les anti-masques ! Pourquoi, mais pourquoi ? De mon point de vue, je ne vois pas pourquoi la population entière n’est pas encore vaccinée. Du progrès certes, mais pas assez. Des idées se bousculent dans ma tête : « Font-ils ça juste contre Macron ? » « Ont-ils vraiment peur d’attraper un cancer ? Ou de se transformer en poney ? »

Certains ont leurs raisons, mais ceux qui se sont déjà fait vacciner n’ont aucune raison d’avoir peur. Il suffit de regarder les membres du gouvernement (bonne santé générale a priori).

Des mois pourris par un petit truc microscopique et certaines personnes qui n’y font rien !

Bref, ça me dépasse !

Bonne journée chers lecteurs !

Justine