Il nous complique la vie…

Depuis la rentrée, j’ai l’impression que le protocole sanitaire change tous les jours, et moi-même ayant été déclarée cas contact hier, j’ai du passer pas mal de temps à chercher comment faire, entre les tests, les PCR et les autotests. Entre le site du gouvernement, des sites sur la santé, les forums, j’étais perdue, alors éclairons tout ça (en espérant que ça n’aura pas trop changé quand vous lirez cet article…)

Après avoir critiqué tous les changements, je pourrai quand même dire que les « schémas » du site du gouvernement sont bien faits. Il y a deux parties importantes, ce que doivent faire les gens vaccinés depuis un certain temps, et les gens non vaccinés. Personnellement comme je suis vaccinée deux fois et que j’étais cas contact, je devais réaliser :

  • Un premier test antigénique ou RT PCR dès que j’apprenais que j’étais cas contact.
  • Puis, des autotests à J+2 et J+4 après le dernier contact avec la personne positive

Au début ce n’était pas très clair pour moi mais je me suis débrouillée après des discussions avec mes amies qui sont dans la même situation et de longues analyses de PDF explicatifs (apparemment dans la soirée ça avait déjà était modifié…).

À la pharmacie j’ai attendu 1h dans la queue pour remplir un formulaire et puis 10 min pour qu’on me fasse le test, et je conseille fortement à tout le monde de s’habiller bien parce que, ne pas bouger pendant 1h10 dans le froid, eh bien on a l’impression que nos mains et pieds brûlent…

Heureusement pour moi j’étais négative, j’ai donc pu retourner au collège et je dois faire un auto test dans deux et quatre jours. Si j’avais été positive, j’aurais du m’isoler pendant 7 jours ! En tout cas toutes ces informations seront peut-être fausses demain… Alors bon courage à vous si vous êtes positif ou cas contact !

Ludmila

Covid, les nouvelles mesures prises par le gouvernement

Les ministres ont décidé de changer les règles face à l’accélération des cas de covid-19. Pour vous y retrouver, voilà la liste des nouvelles mesures :

  • à partir de maintenant le port du masque est obligatoire dans la rue et dans la cour de récréation.
  • le temps d’isolement est réduit à 7 jours quand tu es positif sauf si tu fais un autotest négatif au bout du 5e jour
  • si l’on est cas contact, on doit faire un autotest au bout du 2e jour et au bout du 4e jour. Si le résultat est négatif, on peut reprendre ses activités.

En ce moment, l’Assemblée examine le projet de loi qui remplacera le pass sanitaire par un pass vaccinal. Si cela se réalise, la mesure devrait être mise en œuvre le 15 janvier.

On ne sait pas si toutes ces dispositions vont ralentir la pandémie, ce qu’on sait, c’est qu’au collège, c’est déjà l’hécatombe : professeurs malades, élèves absents et emploi du temps troué !

Simon et Luca

8 rue de l’humanité, un retour sur le confinement

8 rue de l’Humanité est un film humoristique, à voir sur Netflix. Il retrace l’histoire de voisins, qui, pendant le confinement, apprennent à se connaître. Il a été réalisé par l’acteur Dany Boon qui y incarne également un journaliste parano. Il est sorti sous le nom de Stuck together dans le monde entier.

Afficher l’image source
© Kino Zeit

« Nous sommes en guerre ». L’histoire se passe dans un immeuble haussmannien du centre de Paris. Les voisins ne se connaissent pas et ils devront apprendre à vivre ensemble. Parallèlement, un médecin qui habite au 8 rue de l’Humanité cherche désespérément le vaccin, un journaliste scientifique interdit à sa femme avocate de faire des visites carcérales, Paola, la concierge, est malade de la covid… Toutes ces histoires vont se croiser, créant une histoire confuse et humoristique.

J’ai beaucoup aimé ce film, car il retrace notre histoire, ce que nous avons vécu, ressenti, il montre nos craintes, nos joies, nos épreuves, pendant cette période historique. Ensuite, il est assez drôle la plupart du temps.

Un film émouvant à voir absolument !

M.U.T.

AstraZeneca, la suspension

Hier, lundi 15 mars, le président Emmanuel Macron a décidé la suspension du vaccin anglo-suédois AstraZeneca dans toute la France. Mais il n’a pas été suspendu qu’en France. Il a aussi était suspendu dans d’autres pays européens.

Mais pourquoi ? Le président a décidé cette suspension du vaccin car certaines personnes ont eu des thromboses (un accident de santé due à la formation d’un caillot de sang qui remonte dans les veines et les bouche). Mais est-ce lié à leur vaccination ? Cela crée deux camps : ceux qui penchent pour un effet secondaire et les autres qui pensent que ce n’est qu’un effet du hasard. Quant à elles, toutes les grandes agences de santé font valoir que les bénéfices de l’AstraZeneca sont bien supérieurs aux risques.

Personnellement, je pense que le gouvernement ne devrait pas suspendre l’AstraZeneca qui représente un tiers des vaccinations françaises. Cela va en faire chuter le nombre alors que l’épidémie est en train de flamber, que les hôpitaux sont saturés et qu’il risque d’y avoir un troisième confinement.

Les listes d’attente des personnes qui souhaitent se faire vacciner sont longues et on aurait pu remplacer les personnes qui n’auraient (éventuellement) plus voulu l’être par manque de confiance, par les personnes volontaires de ces listes.

💉Raphaël💉

Les mesures sanitaires à la cantine

Depuis quelques jours maintenant, les mesures sanitaires de la cantine ont changé, il faut maintenant apporter sa gourde d’eau, rester 20 minutes seulement dans le réfectoire et les micro-ondes sont indisponibles.

Nous savons tous que nous sommes dans la saison la plus froide de l’année et, qu’en ce moment, rester dans la cour de récré, ça devient compliqué. Alors quand on passe enfin, après une très longue queue, qu’on est enfin assis à notre place au chaud, on s’apprête à manger et… c’est froid. Alors on veut réchauffer dans les micro-ondes à disposition normalement, mais c’est pas possible.

Par exemple avant-hier midi nous mangions des pâtes et on avait l’impression certes, qu’elles avaient été chauffées, mais que maintenant elles sortaient du frigo.

Je comprends toutes ces histoires de « il ne faut pas toucher les boutons des objets après les autres » pour se prémunir du Covid, mais un déjeuner froid alors qu’il fait -2° dehors c’est pas agréable ! Alors on ne mange pas le plat et 20 min après on a faim…

Ludmila

Les vaccins contre le covid-19💉 : peut-on tous leur faire confiance ?

Depuis quelques mois, il commence a il y avoir plein de vaccins venant de beaucoup de pays. Mais la question est : sont-ils tous fiables ?

En France, nous utilisons déjà les 2 vaccins Pfizzer-BioNTech et Moderna qui nous servent à calmer la crise. Mais les doses manquent pour élargir la population vaccinée. Astrazeneca vient d’être autorisé mais doit être réservé aux moins de 65 ans. On apprenait aussi que le vaccin russe Spoutnik-V démontrait une efficacité de 91 %.

Du coup, si nous devions en importer d’autres pays, il faudrait qu’on se pose la question de leur fiabilité. Le tableau ci-dessous, publié par le journal Le Parisien du 2 février devrait aider à nous y retrouver.

Le Parisien, tableau des vaccins

Raphaël

Le sport au collège depuis le lundi 18 janvier


« Suite aux dernières préconisations du gouvernement, concernant l’organisation des cours d’EPS pour les 15 jours à venir, il n’est plus possible de faire du sport dans le préau ni dans le gymnase A. Milliat »

Voila ce que nous avons reçu lundi de la part de nos professeurs de sport.

Donc : plus de gym, plus de boxe, plus d’escalade, plus de ping pong, plus de piscine ! Aucune activité d’intérieur … Nous sommes par conséquent obligés de faire du sport dans la cour c’est à dire qu’on ne fait plus que des jeux collectifs et/ou de la course.

On ne sait pas trop si la cour est un terrain de sport approprié, on a peur de tomber car le sol est très dur. On l’utilisait déjà avant pour certains cours d’EPS mais pas pour tous, seulement pour les sports collectifs… Il fait aussi très froid à cette période de l’année et il n’arrête pas de pleuvoir !

​Dans le message que nous avons reçu, on pouvait lire aussi : « En cas d’intempérie, les élèves resteront au chaud dans le préau, assis et avec le masque. »​ Pour le moment, nous n’avons pas encore été confrontés à ce problème mais notre professeur d’EPS nous a dit que dans ce cas là, nous regarderions peut-être un film ou un match en rapport avec le sport.

C’est très difficile pour nous, surtout quand nous avons 2h d’EPS. Nous avons eu bien froid hier…

On pense qu’il faudrait plutôt annuler les cours de sports.

Aïssata

Le vaccin la grande question

Nous avons enfin, après plusieurs mois, trouvé un vaccin. Nous sommes, au moment où j’écris cet article, 54 % en France à souhaiter nous faire vacciner, c’est à dire 15 % de plus que en décembre. Ce qui n’empêche pas les anti-vaccin de continuer à rester sur leurs positions. La première femme vaccinée à été quant à elle « utilisée » pour alimenter de nombreuses rumeurs, dont celle de son décès le jour après avoir fait le vaccin. Je vous rassure : cette information est ce qu’on appelle une fake news. L’auteur de cette rumeur a lui-même avoué qu’il mentait et que son intention était que les français n’aillent pas se faire vacciner.

Dans le journal Le Parisien du mardi 19 janvier

Pour le moment, seules les personnes âgées de plus de 75 ans peuvent se faire vacciner (5 millions de français) et 800 000 autres considérées comme des personnes à risques… en théorie. Car dans plusieurs régions les gens n’ont pas encore obtenu de rendez-vous pour se faire vacciner et cela à cause du manque de personnel et surtout du manque de doses disponibles de vaccin. Les vaccins ont cinq doses par flacon, récemment on a réussi a en obtenir six. Encore avant-hier, au journal de 20 h sur France 2, il était dit que dans une régions ils n’avaient reçu que 170 vaccins.

La question de savoir s’il faudrait vacciner les enfants après les personnes âgées se pose car le pourcentage de contamination à cause des enfants est en hausse !

Je ne suis pas ici pour vous dire « Vaccinez-vous ». Ce choix vous est réservé mais surtout faîtes attention et respectez bien la distanciation et le masque car ce sont les deux choses les plus importantes que nous connaissions et que nous pouvons mettre en place contre le covid-19.

Ludmila

Le vaccin en France : qui pourra l’avoir ?

On le sait tous, le vaccin est maintenant disponible en France mais ce que tout le monde se demande c’est qui pourra se faire vacciner et quand il pourra le faire ? Le Président a annoncé que tous les soignants de plus de 50 ans pourrait se faire vacciner et la campagne a déjà commencé. Malheureusement nous sommes toujours à la traîne par rapport à nos voisins européens. En effet, le 31 décembre la France n’avait vacciné que 352 personnes contre 131 626 personnes pour l’Allemagne qui a débuté la vaccination en même temps que nous.

Qu’est-ce qui explique un tel retard ? Le retard est en partie dû au fait que la France fait passer énormément de tests au personnes en EHPAD pour pouvoir obtenir leur consentement. Tout le monde est en droit de se demander alors : est-ce que tous ces tests sont vraiment nécessaires ?

Raphaël et Timothée

Marre de chez marre !!!

Tout d’abord, bonne année chers lecteurs ! J’imagine que l’on espère tous que 2021 soit une meilleure année que la précédente car avouons-le : y en a marre de chez marre ! De quoi ? Vous l’avez sûrement deviné : du coronavirus ! Je ne comprends pas comment quelque chose de si petit peut commettre autant de dégâts et occuper tous les journaux ! Moi, journaliste de On se dit tout je peux vous le dire, je n’en peux plus d’écrire des articles ayant toujours le même sujet : la Covid-19 ! Un discours de Macron sur le CORONAVIRUS, Macron a attrapé le CORONAVIRUS, on a un vaccin contre le CORONAVIRUS (au moins, c’est bien, là), l’Angleterre confinée à cause du CORONAVIRUS, le CORONAVIRUS a muté…

J’en ai assez, autrement dit j’en ai… MARRE DE CHEZ MARRE !!!

Justine