AstraZeneca, la suspension

Hier, lundi 15 mars, le président Emmanuel Macron a décidé la suspension du vaccin anglo-suédois AstraZeneca dans toute la France. Mais il n’a pas été suspendu qu’en France. Il a aussi était suspendu dans d’autres pays européens.

Mais pourquoi ? Le président a décidé cette suspension du vaccin car certaines personnes ont eu des thromboses (un accident de santé due à la formation d’un caillot de sang qui remonte dans les veines et les bouche). Mais est-ce lié à leur vaccination ? Cela crée deux camps : ceux qui penchent pour un effet secondaire et les autres qui pensent que ce n’est qu’un effet du hasard. Quant à elles, toutes les grandes agences de santé font valoir que les bénéfices de l’AstraZeneca sont bien supérieurs aux risques.

Personnellement, je pense que le gouvernement ne devrait pas suspendre l’AstraZeneca qui représente un tiers des vaccinations françaises. Cela va en faire chuter le nombre alors que l’épidémie est en train de flamber, que les hôpitaux sont saturés et qu’il risque d’y avoir un troisième confinement.

Les listes d’attente des personnes qui souhaitent se faire vacciner sont longues et on aurait pu remplacer les personnes qui n’auraient (éventuellement) plus voulu l’être par manque de confiance, par les personnes volontaires de ces listes.

💉Raphaël💉

Les mesures sanitaires à la cantine

Depuis quelques jours maintenant, les mesures sanitaires de la cantine ont changé, il faut maintenant apporter sa gourde d’eau, rester 20 minutes seulement dans le réfectoire et les micro-ondes sont indisponibles.

Nous savons tous que nous sommes dans la saison la plus froide de l’année et, qu’en ce moment, rester dans la cour de récré, ça devient compliqué. Alors quand on passe enfin, après une très longue queue, qu’on est enfin assis à notre place au chaud, on s’apprête à manger et… c’est froid. Alors on veut réchauffer dans les micro-ondes à disposition normalement, mais c’est pas possible.

Par exemple avant-hier midi nous mangions des pâtes et on avait l’impression certes, qu’elles avaient été chauffées, mais que maintenant elles sortaient du frigo.

Je comprends toutes ces histoires de « il ne faut pas toucher les boutons des objets après les autres » pour se prémunir du Covid, mais un déjeuner froid alors qu’il fait -2° dehors c’est pas agréable ! Alors on ne mange pas le plat et 20 min après on a faim…

Ludmila

Les vaccins contre le covid-19💉 : peut-on tous leur faire confiance ?

Depuis quelques mois, il commence a il y avoir plein de vaccins venant de beaucoup de pays. Mais la question est : sont-ils tous fiables ?

En France, nous utilisons déjà les 2 vaccins Pfizzer-BioNTech et Moderna qui nous servent à calmer la crise. Mais les doses manquent pour élargir la population vaccinée. Astrazeneca vient d’être autorisé mais doit être réservé aux moins de 65 ans. On apprenait aussi que le vaccin russe Spoutnik-V démontrait une efficacité de 91 %.

Du coup, si nous devions en importer d’autres pays, il faudrait qu’on se pose la question de leur fiabilité. Le tableau ci-dessous, publié par le journal Le Parisien du 2 février devrait aider à nous y retrouver.

Le Parisien, tableau des vaccins

Raphaël

Le sport au collège depuis le lundi 18 janvier


« Suite aux dernières préconisations du gouvernement, concernant l’organisation des cours d’EPS pour les 15 jours à venir, il n’est plus possible de faire du sport dans le préau ni dans le gymnase A. Milliat »

Voila ce que nous avons reçu lundi de la part de nos professeurs de sport.

Donc : plus de gym, plus de boxe, plus d’escalade, plus de ping pong, plus de piscine ! Aucune activité d’intérieur … Nous sommes par conséquent obligés de faire du sport dans la cour c’est à dire qu’on ne fait plus que des jeux collectifs et/ou de la course.

On ne sait pas trop si la cour est un terrain de sport approprié, on a peur de tomber car le sol est très dur. On l’utilisait déjà avant pour certains cours d’EPS mais pas pour tous, seulement pour les sports collectifs… Il fait aussi très froid à cette période de l’année et il n’arrête pas de pleuvoir !

​Dans le message que nous avons reçu, on pouvait lire aussi : « En cas d’intempérie, les élèves resteront au chaud dans le préau, assis et avec le masque. »​ Pour le moment, nous n’avons pas encore été confrontés à ce problème mais notre professeur d’EPS nous a dit que dans ce cas là, nous regarderions peut-être un film ou un match en rapport avec le sport.

C’est très difficile pour nous, surtout quand nous avons 2h d’EPS. Nous avons eu bien froid hier…

On pense qu’il faudrait plutôt annuler les cours de sports.

Aïssata

Le vaccin la grande question

Nous avons enfin, après plusieurs mois, trouvé un vaccin. Nous sommes, au moment où j’écris cet article, 54 % en France à souhaiter nous faire vacciner, c’est à dire 15 % de plus que en décembre. Ce qui n’empêche pas les anti-vaccin de continuer à rester sur leurs positions. La première femme vaccinée à été quant à elle « utilisée » pour alimenter de nombreuses rumeurs, dont celle de son décès le jour après avoir fait le vaccin. Je vous rassure : cette information est ce qu’on appelle une fake news. L’auteur de cette rumeur a lui-même avoué qu’il mentait et que son intention était que les français n’aillent pas se faire vacciner.

Dans le journal Le Parisien du mardi 19 janvier

Pour le moment, seules les personnes âgées de plus de 75 ans peuvent se faire vacciner (5 millions de français) et 800 000 autres considérées comme des personnes à risques… en théorie. Car dans plusieurs régions les gens n’ont pas encore obtenu de rendez-vous pour se faire vacciner et cela à cause du manque de personnel et surtout du manque de doses disponibles de vaccin. Les vaccins ont cinq doses par flacon, récemment on a réussi a en obtenir six. Encore avant-hier, au journal de 20 h sur France 2, il était dit que dans une régions ils n’avaient reçu que 170 vaccins.

La question de savoir s’il faudrait vacciner les enfants après les personnes âgées se pose car le pourcentage de contamination à cause des enfants est en hausse !

Je ne suis pas ici pour vous dire « Vaccinez-vous ». Ce choix vous est réservé mais surtout faîtes attention et respectez bien la distanciation et le masque car ce sont les deux choses les plus importantes que nous connaissions et que nous pouvons mettre en place contre le covid-19.

Ludmila

Le vaccin en France : qui pourra l’avoir ?

On le sait tous, le vaccin est maintenant disponible en France mais ce que tout le monde se demande c’est qui pourra se faire vacciner et quand il pourra le faire ? Le Président a annoncé que tous les soignants de plus de 50 ans pourrait se faire vacciner et la campagne a déjà commencé. Malheureusement nous sommes toujours à la traîne par rapport à nos voisins européens. En effet, le 31 décembre la France n’avait vacciné que 352 personnes contre 131 626 personnes pour l’Allemagne qui a débuté la vaccination en même temps que nous.

https://www.francetvinfo.fr/pictures/2Fx79W858DBN5_hEarXbso0MvJc/752x423/2020/12/27/phpkGwqey.jpg
Première personne vaccinée en France : Mauricette / photo Franceinfo

Qu’est-ce qui explique un tel retard ? Le retard est en partie dû au fait que la France fait passer énormément de tests au personnes en EHPAD pour pouvoir obtenir leur consentement. Tout le monde est en droit de se demander alors : est-ce que tous ces tests sont vraiment nécessaires ?

Raphaël et Timothée

Marre de chez marre !!!

Tout d’abord, bonne année chers lecteurs ! J’imagine que l’on espère tous que 2021 soit une meilleure année que la précédente car avouons-le : y en a marre de chez marre ! De quoi ? Vous l’avez sûrement deviné : du coronavirus ! Je ne comprends pas comment quelque chose de si petit peut commettre autant de dégâts et occuper tous les journaux ! Moi, journaliste de On se dit tout je peux vous le dire, je n’en peux plus d’écrire des articles ayant toujours le même sujet : la Covid-19 ! Un discours de Macron sur le CORONAVIRUS, Macron a attrapé le CORONAVIRUS, on a un vaccin contre le CORONAVIRUS (au moins, c’est bien, là), l’Angleterre confinée à cause du CORONAVIRUS, le CORONAVIRUS a muté…

J’en ai assez, autrement dit j’en ai… MARRE DE CHEZ MARRE !!!

Justine

Noël arrive !

Noël: Top 10 des cadeaux qui feront le plus plaisir cette année ! | MCE TV

Comme vous le savez, Macron a décidé d’ouvrir les magasins logiquement pour Noël depuis le 28 novembre. Et tout le monde s’est précipité dans les magasins de jouets et les boutiques. Cela a-t-il contribué aux contaminations par la covid ?

Bientôt on va fêter Noël avec nos amis et nos familles mais avec le virus ça sera un peu plus compliqué que prévu. S’il vous plait, faites attention à vos proches !

Aaliyah

Que se passera-t-il finalement aujourd’hui le 15 ?

Jeudi 10 décembre, le premier ministre Jean Castex nous a annoncé tout ce qui se passerait le 15, et il y a de bonnes nouvelles… mais aussi des mauvaises. Alors, faisons-en un petit récapitulatif !

https://s.france24.com/media/display/8b8dc4de-3b11-11eb-ab97-005056bfd1d9/w:1280/p:16x9/1012Castex-AFP.webp Photo de France 24 Le premier ministre Jean Castex lors de son discours le 10 décembre

Mardi 15 décembre :

  • Commençons par les mauvaises nouvelles
  • Les lieux publics (cinémas, théâtres, musées…) ne rouvriront pas avant au moins le 7 janvier
  • Un couvre-feu est mis en place entre 20h00 et 6h00, même pour la nouvelle année (on compte sur tout le monde pour faire le compte à rebours quand même, histoire de partager un peu de joie). Seuls les motifs de déplacement suivants seront autorisés :
  • Les trajets domicile-travail
  • Se rendre à l’hôpital ou dans une pharmacie de garde
  • Motif familial impérieux (aide, garde d’enfant)
  • Activité associative
  • Promenade d’un animal de compagnie (mais pas le jogging)
  • Présentation de billets de transport.
  • Les lieux publics ne rouvriront pas avant au moins le 7 janvier
  • Les bonnes nouvelles maintenant !
  • Nous n’avons plus besoin de l’attestation de déplacement dans la journée !
  • Nous sommes autorisés à nous déplacer sur le tout territoire en journée !
  • Certes, il y a un couvre-feu mais pas pour le réveillon de Noël (où il est quand même conseillé de ne pas être plus de 6 adultes) !
  • Dernier point, pour lutter contre le Covid-19, je conseille de télécharger l’application TousAntiCovid, déjà utilisée par 11 millions de personnes !

Justine

Un assouplissement le 15 ?

Dans le journal Libération du 8/11/20

Comme nous le savons sûrement tous, le président Emmanuel Macron a annoncé un assouplissement du confinement le 15 décembre il y a déjà deux semaines. Oui, un assouplissement mais à une condition, car rien n’est gratuit dans la vie : il faut qu’il y ait moins de 5000 cas Covid-19 par jour ! Bien que les chiffres aient baissé, nous sommes encore loin de l’objectif, avant-hier encore 11 022 personnes ont été testés positives. Des personnes politiques n’y croient plus : « Les chiffres remontent, ils n’atteindront pas les 5000 cas par jour d’ici le 15 décembre » aurait confié Olivier Véran. Malheureusement, il est fort possible que Macron repousse la date fixée.

L’assouplissement du confinement consiste à mettre en place un couvre-feu de 21h00 à 7h00 sauf les soirées du 24 et 31 décembre, les théâtres, les musées et les cinémas doivent rouvrir. Mais peut-être que si on n’atteint pas les 5000 cas par jour, le couvre-feu commencerait à 17h00 et les lieux publics ne rouvriraient pas, ce serait le plan B annoncé par Jérôme Salomon. La France a peur d’autre part de connaître le même phénomène qu’aux EU, suite au relâchement causé par les fêtes de Thanksgiving…

Justine